• <wbr id="pdjdx"><big id="pdjdx"><button id="pdjdx"></button></big></wbr><i id="pdjdx"><tr id="pdjdx"><samp id="pdjdx"></samp></tr></i><i id="pdjdx"><pre id="pdjdx"></pre></i>
    <wbr id="pdjdx"><input id="pdjdx"></input></wbr>
    <b id="pdjdx"><pre id="pdjdx"></pre></b>

      <small id="pdjdx"><tr id="pdjdx"></tr></small><wbr id="pdjdx"><input id="pdjdx"><table id="pdjdx"></table></input></wbr>

        <b id="pdjdx"><tr id="pdjdx"><blockquote id="pdjdx"></blockquote></tr></b><small id="pdjdx"><pre id="pdjdx"><var id="pdjdx"></var></pre></small>
      1. Articles récemment ajoutés

        Projecteurs sur...

        Le psautier de la baie

        Le psautier de la baie Le psautier de la baie, comme cet ouvrage est communément appelé, est le premier livre imprimé en Amérique du Nord britannique. Le révérend Jesse?Glover importa la première presse dans la colonie de la baie du Massachusetts en?1638, près de 18?ans après le débarquement des premiers colons anglais à Plymouth?Rock. Un imprimeur de Londres, Stephen Daye, effectua le voyage avec la presse et établit une imprimerie à Cambridge. L'année suivante, les résidents de la colonie demandèrent à John Eliot, Thomas Welde et Richard Mather de réaliser une nouvelle traduction depuis l'hébreu du livre des Psaumes, afin de l'utiliser dans les églises. Mather, principal auteur et traducteur durant cette tache, fut aidé par 30?autres pasteurs de Nouvelle–Angleterre. Imprimé initialement en?1640, le livre reparut dans des éditions successives et fut utilisé pendant plus de 100?ans. Cet exemplaire, provenant de la Bibliothèque du Congrès, est l'une des 11?copies connues de la première édition. Il est incomplet?; 19?feuilles, dont la page de titre, furent perdues. La reliure d'origine en cuir de veau, sur laquelle les traces de deux fermoirs sont visibles, est parvenue jusqu'à nous. Le psautier de la baie de la Bibliothèque du Congrès fut la dernière copie conservée dans une collection privée. Mme?Adrian Van Sinderen de Washington, dans le Connecticut, le remit à la Bibliothèque du Congrès en mai?1966.
        女人天堂